« Vous n’avez pas besoin de tenue de sport. Vous serez nue sous une combinaison ». C’est donc les mains dans les poches que je me suis rendue à ma première séance de Mihabodytech, le fitness par électro-stimulation. Après avoir enfilé un leggings et un tee-shirt noir tout doux près du corps, je découvre Emilie, ma coach en train d’asperger mon attirail : un gilet, une ceinture pour les fesses, des sangles pour les cuisses et les bras, le tout équipé d’électrodes et reliés à une machine. Biceps, triceps, cuisses, fessiers, abdos, pectoraux, lombaires, dorsaux… les électrodes sont partout.

« Il faut que ce soit bien humide pour que le courant passe », me dit-elle. J’avoue, je ne suis pas trop rassurée… mais motivée.